Dans quels cas dois-je déclarer un sinistre à Drivy ?

En fin de location, il peut arriver que vous notiez de nouvelles marques d’usages et des dommages.

Nous vous accompagnons sur l’indemnisation pour tous vos dommages, qui sont toutefois à distinguer d’une usure normale. Nous souhaitons vous aider pour vous y retrouver et faire la différence entre le dommage et l’usure.

Le dommage relève d’une dégradation dû à un évènement comme un choc ou un frottement ou un accident avec un tiers, celui-ci ouvre bien évidemment droit à une indemnisation du propriétaire. Vous pouvez le régler de manière amiable ou faire une déclaration de sinistre à Drivy.

L’usure normale qui découle d’un fonctionnement approprié d’un véhicule est inhérente à la location d’une voiture. Le propriétaire ne peut pas être indemnisé pour l’usure normale intérieure ou extérieure de son véhicule.

Parcourons ensemble les différences possibles.

L’écaillage :

Usure : petites écailles de peinture inférieures à 1,5cm de diamètre (pièce de 1 centime €) tant que la tôle brute n’est pas atteinte. Exemple : Du gravier vient percuter le bas de la porte conducteur et occasionne quelques écailles inférieures à une pièce de 1 centime € chaque.

Dommage : Tout écaille supérieure à 1,5cm de diamètre ou qui atteint la tôle brute.

La bosse :

Usure : Une bosse inférieure à 1 cm de diamètre sans écaille de peinture et maximum 2 par élément de carrosserie. Exemple : vous remarquez deux bosses de moins d’1 cm sans écaille de peinture sur votre toit, c’est acceptable.

Dommage : Une bosse supérieure à 1 cm de diamètre avec écaille de peinture, peu importe la partie du véhicule touché.

La rayure :

Usure : Des rayures ou des abrasions jusqu’à 2,5 cm de diamètre sans écaille de peinture sont acceptables. Exemple : Vous notez une rayure d’un diamètre de 2 cm et en passant votre ongle dessus, vous ne sentez pas de différence de relief, c’est acceptable.

Dommage : Une rayure de plus de 2,5 cm avec une différence de relief au test de l’ongle n’est pas acceptable (ce n’est pas une micro-rayure, le vernis et ou de la peinture a disparu)

Le vitrage et la vision :

Usure : Des micros-rayures sur n’importe quel élément vitrage qui n’affectent pas le champ de vision sont acceptables. Exemple : Vous notez quelques micros-rayures sur le phare avant gauche mais sans fissure qui n’altèrent pas visiblement ce dernier

Dommage : tout impact, fissure ou trou dans un élément de vitrage ou de vision ( exemple : le pare-brise)

La jante ou l’enjoliveur :

Usure : Toute rayure ou abrasion inférieure à 2,5 cm de diamètre sans fissure ou casse. Exemple : Vous remarquez un frottement inférieur à 2,5 cm sans casse ou fissure d’un des enjoliveurs

Dommage : Toute rayure ou abrasion supérieure à 2,5 cm ou toute casse ou fissure d’un de ces éléments.

Intérieur du véhicule :

Usure : Tout tant que c’est inférieur à 2,5cm sauf, la casse, une rayure profonde, un trou, une bosse ou une brûlure. Exemple : Vous notez une légère marque de 2cm sur la boîte à gant sans abrasion du plastique, c’est acceptable.

Dommage : La casse d’un élément intérieur, une rayure profonde, un trou, une bosse ou une brûlure.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Aucun résultat