Recherchez et réservez votre location de voiture à Toulouse    Je loue une voiture maintenant !

Conseils pour circuler en voiture à Toulouse

Comme il n'est pas toujours évident de rouler en voiture dans une ville que l'on ne connaît pas, mieux vaut vous informer à l'avance des différents axes routiers à emprunter ou éviter, des possibilités de parking et des éventuelles habitudes de conduite des habitants qui pourraient vous perturber. Vous trouverez donc ici une foule de conseils utiles pour prendre le volant de votre véhicule de location au cours de votre séjour dans la cité des violettes.

Plan général des axes routiers

Établie sur l'axe de communication reliant la Méditerranée à l'Atlantique, Toulouse se trouve au carrefour de grandes autoroutes européennes. Voici donc un petit récapitulatif des axes que vous pourrez emprunter à l'intérieur et aux alentours de la capitale occitane.

  • Le périphérique : longue d'environ 35 km, cette voie encercle la ville et permet de relier l'A61 à l'A62. Elle se compose de deux branches : le périphérique Ouest (A620) et le périphérique Est (A61/A62). Toutes deux se trouvent sur le tracé de la route européenne E80 qui va de Lisbonne jusqu'à l'extrême Est de la Turquie. Leur taux de fréquentation est si élevé que le périphérique de Toulouse est l'un des axes les plus congestionnés du pays et d'Europe.

  • L'A621 : joliment appelée Fil d'Ariane, cette petite voie de seulement 5 km relie la ville rose à l'aéroport de Toulouse-Blagnac en passant par le périphérique Ouest.

  • L'A624 : longue de seulement 4 km, cette autoroute urbaine connecte le périphérique Ouest à la rocade Arc-en-Ciel et à la RN 124.

  • La rocade Arc-en-Ciel (D980) : toujours en cours de construction, cette voie qui double le périphérique à l'Ouest et débouche actuellement sur l'avenue Eisenhower, compte relier à terme l'A624 à l'A64. Son prolongement devrait être achevé d'ici 2018.

  • L'A62 : appelée également l'autoroute des Deux Mers, elle relie Bordeaux à Toulouse. Elle fait également partie de la route européenne 9 qui permet de rejoindre Barcelone depuis Orléans.

  • L'A61 : prolongement de l'A62, celle-ci passe à l'Est de Toulouse pour rejoindre Narbonne en passant par Carcassonne.

  • L'A64 : surnommée la Pyrénéenne, elle vous emmène jusqu'à la côte Atlantique à Bayonne en passant par Tarbes et Pau.

  • L'A68 : cette petite autoroute de 61 km vous permet d'aller jusqu'à la cité épiscopale d'Albi.

Se préparer à conduire dans Toulouse

Le trafic dans Toulouse et dans sa périphérie est très important. Pour vous déplacer en voiture de location plus facilement et éviter les bouchons et autres désagréments, il vaut donc mieux suivre ces quelques conseils :

  • Le jeudi est apparemment le jour où le trafic est le plus intense sur le périphérique. Si vous voulez circuler plus rapidement sur cette voie, sachez que les jours les moins encombrés sont le lundi et le mercredi. Tenez donc compte de cette information si vous êtes pressé(e) par le temps !

  • Comme dans toutes les grandes villes, il faut absolument éviter les heures de pointe. À Toulouse, le trafic dans le centre, sur le périphérique et sur les voies menant à l'aéroport de Toulouse-Blagnac est bloqué toute la semaine de 7h à 9h30 et entraîne des retards de 30 à 40 minutes. Pensez donc à partir en escapade en fin de matinée ou début d'après-midi et évitez également de prendre le volant à la fermeture des bureaux et écoles en début de soirée.

  • Les conducteurs venant du Nord de la France peuvent s'étonner de ne pas trouver partout des flèches de rabattement pour indiquer un rétrécissement de voie. Soyez donc bien attentif sur la route !

  • La douceur de vivre toulousaine invite les piétons à la flânerie, même quand ils traversent. Beaucoup n'empruntent donc pas les passages pour piétons, ce qui vous force à ralentir et à toujours garder un œil sur ce qui se passe autour de vous en ville.

  • Cette ambiance décontractée se traduit également par une conduite "à la toulousaine", où l'on ne respecte pas toujours les règles. Ainsi, les limitations de vitesse sur le périphérique sont souvent appliquées de manière aléatoire, le clignotant est très peu utilisé et les stops se transforment en "cédez le passage" aux heures les plus fréquentées de la journée.

  • S'ils sont moins agressifs que les conducteurs d'autres grandes villes du pays, les Toulousains n'en sont pas moins nerveux, surtout au niveau des feux de circulation. Ainsi, ils ont souvent l'habitude de démarrer avant que le feu ne passe au vert, d'accélérer à l'orange et même de griller les feux rouges.

  • Les priorités dans les ronds-points semblent floues pour les Toulousains. Ici, c'est la loi du plus fort et on rechigne à céder le passage même quand l'autre conducteur a signalé son besoin de changer de file avec son clignotant.

  • Le stationnement en double file est très courant. Vous risquez également de croiser des conducteurs qui s'arrêtent en plein milieu de rue pour saluer un voisin et échanger quelques mots.

  • Enfin, prenez garde aux vélos qui, faute de pistes cyclables, ont tendance à rouler à contre-sens sur certaines voies et à ne pas respecter les feux rouges.

Où garer sa voiture de location à Toulouse ?

Il n'est pas toujours facile de trouver un lieu de stationnement au cœur de la capitale occitane. Toulouse compte toutefois près de 9 000 places de parking réparties sur les deux rives de la Garonne. Avant de tourner en rond pendant des heures, consultez ces quelques informations :

  • Gardez toujours en tête que le stationnement n'est autorisé à Toulouse que pendant 24h maximum au même endroit.

  • Si vous séjournez en dehors de Toulouse et que vous souhaitez visiter la cité des violettes, pensez à utiliser les parkings relais du réseau de transport en commun Tisséo. Ouverts de 4h45 à 0h45 le dimanche et en semaine et jusqu'à 3h45 les vendredis et samedis, ils ne coûtent que le prix d'un ticket de bus, métro ou tram (il vous faut en effet un billet de transport pour sortir du parking). Les parkings Tisséo principaux se trouvent près des arrêts Balma-Gramont, Basso-Cambo et Arènes.

  • Vous trouverez également des parkings payants à proximité des sites touristiques : place du Capitole, place Saint-Étienne, allées Jean Jaurès, place de l'Esquirol, boulevard Lascrosses (pour le quartier de Compans Caffarelli) ou encore place Saint-Georges.

  • Dans le centre-ville, le stationnement sur voirie est limité à 2h et est autorisé du lundi au samedi (hors jours fériés et du 1er au 15 août) de 9h à 20h. Cela vous reviendra à 1,50€ pour 1h et à 3€ pour 2h.

  • Le stationnement sur les allées Jules Guesde est autorisé pendant 4h maximum de 9h à 19h du lundi au samedi et coûte 1€ pour 2h et 2€ pour 4h. Cela vous laisse donc bien le temps de visiter le Muséum d'Histoire Naturelle et le Jardin des Plantes.

  • Dans les rues résidentielles des faubourgs, vous ne pouvez pas vous garer plus de 2h et le tarif est de 0,50€ pour 30 minutes.

Si vous avez encore des questions sur les voies à éviter ou les endroits pour se garer, n'hésitez pas à demander conseil au propriétaire de votre voiture de location ! La plateforme Drivy favorise en effet les échanges et permet de belles rencontres. Que vous ayez un souci ou du mal à vous orienter, vous pouvez toujours compter sur l'amabilité des loueurs Drivy. Pensez donc à faire un tour sur le site et à prendre contact avec le propriétaire de la voiture de votre choix !

Je loue une voiture maintenant !

Lire aussi :